Bouchère-charcutière / boucher-charcutier
Assistant(e) en boucherie et charcuterie

Tu t’intéresses à l’alimentation ? Tu aimes bouger ? Les escalopes «cordon bleu», la viande séchée des Grisons ou encore les saucisses de veau font partie de tes plats préférés ? Le métier de boucher-charcutier ou de bouchère-charcutière pourrait alors t’intéresser. Grâce à leur talent, ces professionnels transforment la viande en délices pour le palais. Travailler dans l’alimentation exige de respecter les règles les plus strictes en matière d’hygiène, mais aussi de faire attention à sa sécurité et à celle de ses collègues. L’amabilité et la politesse sont des qualités tout aussi nécessaires pour conseiller les clients au magasin. Selon leur spécialisation, les bouchers-charcutiers s’orientent plutôt vers la production, la transformation ou la commercialisation de la viande. Après trois ans de formation (deux pour les assistants en boucherie et charcuterie), les bouchers-charcutiers peuvent travailler dans l’économie carnée (c’est-à-dire dans la production et le commerce de la viande), que ce soit dans une boucherie traditionnelle, une entreprise industrielle ou un service traiteur par exemple.

Les bouchers-charcutiers suivent une formation professionnelle initiale de trois ans qui débouche sur un CFC. Ils choisissent l’un des domaines spécifiques suivants :

  • Production de la viande (Connaissances approfondies sur les modes de détention des animaux, d’affouragement et d’élevage. Compétences professionnelles pour l’abattage, le découpage et le désossage.)
  • Transformation de la viande (Découper, épicer, fumer, fabriquer des produits de charcuterie, etc. – dans ce domaine à option, le travail se concentre sur la préparation de produits prêts à la vente.)
  • Transformation industrielle de la viande (Ce domaine spécifique est nouveau dès l'année d'apprentissage 2008. La formation reste essentiellement la même que transformation de la viande, mais tient particulièrement compte des besoins des entreprises industrielles moyennes et grandes.)
  • Commercialisation de la viande (Dans ce domaine, il faut avant tout faire preuve d’imagination et de créativité, avec par exemple la préparation d’articles de traiteur, de plats froids ou de mets tout prêts. Le service traiteur, l’organisation de buffets, le service et les conseils à la clientèle sont d’autres activités intéressantes.)
  • Les assistants en boucherie et charcuterie suivent une formation professionnelle initiale deux ans qui débouche sur une attestation fédérale. Pour cette formation, les exigences à l'école professionnelle sont légèrement simplifiées.

Lesquelles te correspondent ?

  • Je m’intéresse aux denrées alimentaires, en particulier à la viande.
  • Je m’intéresse à la cuisine et aux plaisirs de la table.
  • J’ai une certaine habileté manuelle.
  • J’ai une bonne compréhension générale de la technique.
  • Je suis capable d’assumer des responsabilités.
  • J’aime travailler proprement et je suis attentif / attentive à l’hygiène.
  • Je suis en bonne santé et je ne suis pas sensible aux changements de température.
  • J’aime les contacts et j’ai du savoir-vivre.

Si la plupart des phrases te correspondent, le métier de boucher-charcutier / bouchère-charcutière peut te convenir. Dans le cas contraire, il vaudrait mieux que tu envisages d’autres formations. Un stage préprofessionnel te permettra de te faire une idée plus précise du métier.

Brochures et dossiers à télécharger


 
brochures et document à télécharger
 
 
 

Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV · Sihlquai 255 · Case postale 1977 · 8031 Zurich ·  Tél. +41 44 250 70 60 · Fax +41 44 250 70 61 · info(at)sff.ch

Swiss Meat People
mefa